Notre histoire de nautisme a commencé en 2000, alors que nous étions au centre d'achat à Saint-Jérôme nous avions vu des bateaux à moteurs en démonstration. Nous nous disions que ça devait être cher une telle embarcation. Surprise, 20 000$ pour un Glastron de 18'. À partir de ce moment, nous regardions pour un bateau usagé et nous avons trouvé un Sea Ray BR175 de 1996.

 

Été 2000, nous avons trimbaler notre Sea Ray à quelques endroits comme le Lac des Deux-Montagnes, Sorel, Lac Memphrémagog, Rivière des Outaouais et Lac l'Achigan. Été 2001 et 2002, nous sommes restés sur le Lac l'achigan car nous étions un peu tannés de traîner le bateau.

 

À l'automne 2000, j'ai décidé de suivre le cours de 30 heures à l'IMQ avec comme professeur Luc Bernuy. Avec toutes ses histoires de voyage dans les Bahamas, Luc m'as donné le goût de l'aventure. Alors, je lui ai demandé s'il était possible d'aller dans le Sud avec un bateau à moteur. À moins de faire le trajet soit en voilier  ou en trawler, la réponse fut négative (coût de l'essence, confort lors d'une traversée etc.), je suis retourné chez moi un peu découragé. En en parlant avec ma femme, elle me dit: Pourquoi n'achèterions-nous pas un voilier???  Quelle bonne idée me suis-je dis. À partir de ce moment, j'ai scruté plusieurs sites de vente de voilier.  J'ai découvert le forum de Voile Abordable qui depuis ce temps fait parti de ma vie (merci à Yves Julien de mettre ce merveilleux produit à notre disposition et à tous ceux qui y contribuent).

 

À l'été 2001, ma femme et moi avions passé une fin de semaines sur le voilier de mon oncle, Gens de Mer, du Yacht Club de Québec. Ce petit voyage nous conduira jusqu'à Montmagny et nous avions beaucoup aimé notre expérience.

 

Été 2002, pour être sûr que la voile est notre genre d'aventure, nous sommes parti 2 semaines à bord de Gens de Mer et ce voyage nous mènera jusqu'à Baie Éternité en passant par l'île d'Orléans, Cap à l'Aigle, Rivière du Loup, l'Île du Pot à l'eau de Vie, Tadoussac,Anse Saint-Jean et là, ce sera le coup de foudre pour ce mode de vie.

Merci à Lucie et Robert, du Gens de Mer, de nous avoir transmis la passion de la voile.

 

À partir de ce moment, tout mon temps libre je le passais à essayer de trouver le voilier qui nous conviendrait pour notre futur voyage dans les Bahamas. Nous le trouvions finalement au mois d'août 2002 au Nepean Sailing Club d'Ottawa. Il s'appelle "Pockets" et c'est un Bénéteau First 32S5. Son design nous a charmés. Nous avions hésité entre celui-ci et un Élite 326, mais le tirant d'eau de 6 pieds de ce dernier (pas idéal pour les Bahamas) nous a fait pencher pour le Bénéteau. En 2007, compte tenu du niveau d'eau très faible, nous avons été bien content de notre choix.